Domaine de l’Amandine - Quartier Bel Air, Route de Roaix - 84110 SEGURET - Tél : +33 (0)4 90 46 12 39 - Fax : +33 (0)4 90 46 16 64 Contactez-nous
Une Affaire de Famille |  Notre Terroir |  Notre Vignoble |  Nos Cépages |  Notre Cave

Elaboration de nos vins des Côtes du Rhône rouge, blanc et rosé

L'expression d'un terroir de qualité...

La culture de la vigne, l'élaboration de vins des Côtes du Rhône de qualité sont le résultat d'un travail acharné, quotidien, allié à une expérience et à un savoir-faire unique transmis de génération en génération.
Tout au long de l'année, l’équipe entretient les 50 hectares de la propriété. Un calendrier strict établi en fonction du cycle de la vigne, rythme les activités depuis le réveil des ceps à la fin de l'hiver, jusqu'aux vendanges en septembre (arrachage, plantations, taille, épamprage..) Trouver le juste équilibre entre l'intervention humaine et le cycle biologique de la vigne est essentiel pour que chaque terroir révèle sa typicité.






Septembre-octobre : Les vendanges.

Elles débutent quand tous les paramètres nécessaires à la récolte sont validés (contrôles de maturité, état sanitaire, aspects techniques…). Les raisins sont cueillis majoritairement à la machine, avec une qualité de vendange remarquable. Chaque parcelle est récoltée séparément en tenant compte du cépage, de la couleur, la maturité… Nous vinifions chaque cépage séparément ou assemblés par terroirs similaires et en fonction de la cuverie disponible.


Domaine de l'Amandine-grenache






Septembre-novembre : la vinification

Raisins blancs :
Les raisins blancs rentrent dans la cave le plus frais possible. Les baies sont alors égouttées, les rafles sont retirées, légèrement foulées (écrasées pour libérer les premiers jus) et mis dans le pressoir, le tout sous gaz inerte (pour protéger de l’oxydation). Le moût qui en sort est débourbé à froid (pour précipiter au fond de la cuve les plus grosses particules), soutiré, levuré et mis en fermentation.
La fermentation dure entre 15 et 20 jours, on soutire ensuite pour débarrasser le vin des lies lourdes. Nous ne laissons que les lies fines sur lesquelles le vin séjournera jusqu'à ce que la dégustation révèle son verdict.
Nous ne faisons pas de seconde fermentation (FML) sur les blancs, afin qu'ils conservent leur fraîcheur.
Vient ensuite la période de stabilisation et d'élevage du vin, jusqu'à sa mise en bouteilles au mois de mars.






Raisins rouges - Vin rosé :
Autant que pour le vin blanc, les raisins utilisés pour rosé bénéficient de la protection contre l'oxygène, la température et la qualité du traitement de la vendange. Les raisins rouges récoltés tôt sont foulés, éraflés. Les baies vont ensuite macérer en cuve afin de dissoudre la couleur contenue dans la pellicule des baies. Cela pour obtenir ce que sera la future robe du vin rosé et le déploiement de tous les arômes qui se réaliseront pendant la fermentation.
La cuve est alors saignée d'une quantité de moût, macéré à froid (10°) pendant le temps nécessaire, et mis à débourber pendant 12 heures. Il est soutiré laissant quelques lies fines, levuré et mis en fermentation. Le reste suit la même démarche que pour la vinification des raisins blancs.
L'intérêt de la maîtrise des températures dans la vinification des blancs et rosés tient au fait que les arômes seront les premiers à s'échapper du fait de leur volatilité, à température élevée et conjugué à une trop forte oxygénation, le vin aura perdu toute identité.






Raisins rouges - Vins rouges :
Même si la température de réception de la vendange est moins primordiale que pour les blancs et rosés, nous y attirons autant d'importance.
En effet pour réaliser une macération pré-fermentaire à froid sans avoir à utiliser trop d'énergie pour refroidir la vendange, les raisins sont récoltés le plus frais possible. Le but d'une macération à froid est avant tout de libérer les arômes du raisin, la couleur et les polyphénols dans le milieu, afin que la fermentation les révèlent et les transforment.

La fermentation démarre après levurage.
La température est maîtrisée tout au long de la macération. L'extraction des éléments recherchés présents dans le chapeau de marc, couleur, arômes, polyphénols est obtenu par des moyens physiques, comme le remontage (aspersion), ou le pigeage (immersion).
La fréquence et intensité dépend de l'état sanitaire de la vendange, du déroulement des fermentations et du vin recherché. La fermentation alcoolique s'achève d'elle même lorsque les levures ont consommé la totalité du sucre présent.

La phase de macération, extraction, dissolution qui suit, dure entre 5 et 20 jours. La cuve est ensuite soutirée (vin de goutte), puis décuvée. Le marc est sorti manuellement et mis au pressoir (vin de presse).
Le vin de presse encore riche en sucre, finira sa fermentation seul. Les deux seront assemblés ultérieurement si la dégustation le justifie.
En phase liquide, les vins vont subir une deuxième transformation : la fermentation malo-lactique. Réalisée par des bactéries, elle transforme l'acidité du vin, le rendant plus souple et stable. Elle peut être très rapide si les conditions sont réunies. La cuve sera ensuite soutirée pour séparer le vin de ses lies.

 






L'élevage

Chaque cuve, correspondant à un cépage et un terroir donné, va subir le froid de l'hiver pour se stabiliser (précipitations de tartre). Au cours de cette période, nous ne touchons pas les vins. Certaines cuvées vont faire leur élevage en barrique durant plusieurs années.






Les assemblages

A partir des mois d’avril-mai, lorsque le printemps revient et que la température se réchauffe dans le chai, nous réalisons les assemblages, qui donneront nos futures cuvées. Pour cela nous dégustons toutes les cuves et en fonction du volume nécessaire, nous assemblons telle cuve avec telle autre, en fonction du cépage, de son caractère présent et à venir, de la qualité gustative, de la couleur, du potentiel aromatique des paramètres analytiques et de la typicité Amandine du vin recherché.


Assemblage-Domaine de l'Amandine






Filtration et mise en bouteille

Les vins séjournent plusieurs mois voire plusieurs années avant d'être embouteillés Nos vins subissent une filtration sur terre et une sur plaques juste avant la mise en bouteille.