Domaine de l’Amandine - Quartier Bel Air, Route de Roaix - 84110 SEGURET - Tél : +33 (0)4 90 46 12 39 - Fax : +33 (0)4 90 46 16 64 Contactez-nous
Une Affaire de Famille |  Notre Terroir |  Notre Vignoble |  Nos Cépages |  Notre Cave

La nouvelle génération d’une longue lignée de vignerons…

Depuis maintenant plus de quatre générations se transmet l’amour de la terre et la passion pour le terroir.

Tout commence en 1926 avec Eugène Biscarrat, qui fonde la cave coopérative de Sérignan du Comtat. 30 ans plus tard, Jean Baptiste Verdeau marié à Henriette Biscarrat, crée de toute pièce la cave coopérative de Séguret, aujourd'hui Cave des Vignerons de Roaix-Séguret.

Jean Pierre Verdeau (fils de Jean Baptiste), accompagné de sa femme Maryse, animé par l’envie de faire lui-même son propre vin fonde en 1968 le Domaine de l’Amandine avec quelques hectares. Il commence par vendre son vin au négoce et travaille sans relâche avec sa femme pour pouvoir agrandir son entreprise et nourrir ses quatre enfants. Habité par beaucoup d’ambition et de courage il investit vendanges après vendanges dans des nouveaux équipements et de nouvelles parcelles.

C’est ainsi qu’en 1984, il achète la Grange Vieille de St Véran, ajoutant 7 hectares en coteaux, idéalement exposés sur la commune de Vaison la Romaine, à son exploitation et en 1986, il investit dans une machine à mettre en bouteille, une première pour l’époque dans la région. Les vins sont lancés et le succès est là.

Jean Pierre est aidé pendant quelques années de ses deux fils (Christian et Eric), qui vont par la suite suivre leur propre chemin.

Aujourd’hui rejoint par sa fille Sabine et son gendre Alex Suter. Tous deux ont l’envie de faire perdurer et pérenniser le Domaine de l’Amandine, cela en lui donnant un nouveau dynamisme.

Alex anglais d’origine, était paysagiste avant de reprendre la gérance du domaine. Ses origines et son précédent métier apportent à l’Amandine une vision différente et plus jeune. Alex a grandi en Afrique du Sud, où son père gérait un domaine reconnu à Stellenbosch « Rustenburg », le milieu du vin ne lui est donc pas inconnu.

Tous les trois regardent aujourd’hui vers l’avenir puisque leur fille ainée, Mathilde, fait des études pour pouvoir travailler avec ses parents et grands parents. Elle sera peut être rejoint par son frère et/ou sa soeur d’ici quelques années (affaire à suivre !).

Autant dire que le Domaine de l’Amandine reste une affaire de famille.